Color-bar Image

Douleur aux genoux

Qu’est-ce que la douleur aux genoux, et quelles en sont les causes?

La douleur aux genoux est un problème fréquent pouvant avoir des causes multiples. Alors que ses symptômes peuvent varier selon la cause, on constate souvent une rougeur, une chaleur et une enflure des genoux, accompagnées d’une mobilité réduite (incapacité à les déplier), d’une faiblesse et d’une instabilité ou de bruits tels que des craquements ou des claquements.

La douleur aux genoux peut avoir de nombreuses causes, dont voici les plus fréquentes* :

  • Chondromalacie : Souvent causée par une sollicitation excessive, un mauvais alignement, une faiblesse musculaire ou une blessure, ce problème s’accompagne d’un ramollissement et d’une détérioration du cartilage de la rotule. Elle s’observe fréquemment chez les jeunes adultes, les coureurs, les skieurs, les cyclistes et les joueurs de soccer. Elle se manifeste souvent par une douleur sourde qui s’aggrave lorsqu’on déplie le genou tout en s’appuyant dessus, comme lorsqu’on descend un escalier ou une côte.

  • Lésions méniscales : Le ménisque du genou peut se déchirer lorsqu’on tourne le genou pendant qu’on s’appuie sur la jambe (comme lors de la pratique de sports tels le tennis ou le basketball). Les lésions méniscales s’accompagnent souvent d’une enflure du genou, lequel devient douloureux et enflé lorsqu’on le déplie. Le genou peut être faible, se bloquer, flancher ou produire des bruits comme des claquements.

  • Lésions du ligament croisé : Ce type de lésion, également appelée entorse, peut résulter d’une torsion brusque ou d’un impact direct. Le genou touché peut flancher et produire un bruit de craquement.

  • Lésions des ligaments collatéraux interne et externe : Ces lésions sont fréquentes dans les sports de contact tels que le football et le hockey. Elles sont généralement causées par un coup porté au côté extérieur du genou. Elles se caractérisent par de la douleur et une enflure. Le genou peut produire un craquement et dévie sur le côté quand on s’appuie dessus.

  • Lésions tendineuses : La sollicitation excessive d’un tendon, par exemple lors d’une activité à mouvements répétitifs comme le vélo, la course ou la danse, peut entraîner son étirement et son inflammation. La tension répétée des tendons peut être occasionnée par des impacts au sol, comme dans certains sports tels le basketball. La tendinite et la déchirure de tendon sont douloureuses et rendent la marche, les sauts et la course difficiles. Plus particulièrement, les déchirures peuvent entraîner une perte de mobilité importante du genou.

  • Maladie d’Osgood-Schlatter : Elle survient souvent chez de jeunes personnes actives qui pratiquent des sports avec course et sauts, et résulte de tensions ou de la sollicitation répétée du haut du tibia. On observe alors une douleur localisée sous le genou, qui s’aggrave avec l’activité et est soulagée avec le repos. Elle peut s’accompagner d’une bosse sous la rotule.

  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale : Ce syndrome résulte souvent d’une sollicitation excessive et prolongée du genou, et est fréquent chez les coureurs. Il s’agit d’un problème inflammatoire. Elle se manifeste par une sensation de brûlure sur le côté du genou, qui peut irradier dans la jambe vers le haut.

  • Ostéochondrite disséquante : Ce problème peut être dû à un apport sanguin insuffisant dans une zone osseuse située sous une surface articulaire. Son apparition est souvent spontanée et touche les jeunes adultes ou adolescents actifs. Elle peut provoquer une douleur vive, une faiblesse et un blocage du genou.

  • Syndrome des plicæ : Ce syndrome apparaît lorsqu’il y a inflammation des plicæ (plis de la synoviale) qui entourent le genou, habituellement à la suite d’une blessure ou d’une sollicitation excessive. Le syndrome des plicæ se manifeste par un blocage, des crépitements, une faiblesse, une douleur et une enflure du genou.

* Les produits Dr. Scholl’s ne sont pas indiqués en cas de douleur aux genoux causée par la chondromalacie, les lésions méniscales, les lésions du ligament croisé, les lésions des ligaments collatéraux interne et externe, la maladie d’Osgood-Schlatter, le syndrome de la bandelette ilio-tibiale, l’ostéochondrite disséquante et le syndrome des plicæ. Demandez à votre médecin quel produit Dr. Scholl’s pourrait vous convenir.

Image d’une jambe nue, une ligne rouge reliant le genou et le pied