Color-bar Image

Douleur aux talons

Qu’est-ce que la douleur aux talons, et quelles en sont les causes?

La pratique de sports avec impact des pieds sur une surface dure ou le port de chaussures irritant les tissus sensibles peut occasionner une douleur aux talons. La douleur aux talons disparaît habituellement d’elle-même avec le repos. Toutefois, la douleur risque de devenir chronique si l’on ignore la douleur et que l’on continue à pratiquer des activités qui l’aggravent.

On distingue généralement deux types de douleur aux talons : la douleur sous le talon et la douleur derrière le talon.

Douleur sous le talon

La douleur sous le talon peut être causée par :

  • Des ecchymoses (bleus) :

    Il est possible que vous ayez récemment eu une ecchymose au talon, peut-être en posant le pied sur un objet dur comme une pierre. Vous pouvez ressentir une douleur associée à une ecchymose même s’il n’y a pas de changement visible de la coloration de la peau.

  • La fasciite plantaire :

    Parfois particulièrement douloureuse, la fasciite plantaire est une des causes les plus fréquentes de douleur aux talons. Elle résulte de l’inflammation du tissu qui relie l’os du talon à la base des orteils. Elle est généralement plus douloureuse au réveil et à tendance à s’aggraver avec le temps.

  • Une épine de Lenoir :

    L’épine de Lenoir est une excroissance osseuse pointue qui se forme sous le talon chez les personnes qui vivent depuis longtemps avec une fasciite plantaire.

Vue de trois quarts d’un pied levé, une étoile rouge indiquant la voûte plantaire.

Douleur derrière le talon

Une douleur derrière le talon peut résulter de la pratique excessive de la course à pied ou du port de chaussures qui frottent ou appuient contre l’arrière du talon.

La douleur derrière de talon augmente lentement avec le temps, ce qui entraîne un épaississement de la peau, de la rougeur et de l’enflure. Une bosse sensible et chaude au toucher peut alors apparaître derrière le talon. Ce type de douleur survient dès le début d’une activité et est souvent trop intense pour permettre le port de chaussures normales.

Vue de côté d’un pied plat nu, une étoile rouge indiquant le tendon d’Achille, derrière le talon