Color-bar Image

Douleurs causées par le port de talons hauts

Pourquoi les souliers à talons hauts font-ils mal aux pieds?

Pour les femmes qui portent des souliers à talons hauts, la douleur associée est chose commune.

Or, les talons hauts peuvent causer des problèmes qui entraînent non seulement de la douleur aux pieds, mais aussi aux genoux et au bas du dos. Pour comprendre la nature des complications liées au port de talons hauts, il est important de connaître les mécanismes par lesquels ces chaussures peuvent causer de la douleur.

Douleurs et affections courantes associées au port de talons hauts :

  • Métatarsalgie (douleur à l’avant-pied) et fractures de fatigue : Dans des souliers à talons hauts, le pied est orienté de manière à ce que les orteils pointent vers le bas, ce qui exerce une tension prononcée sur l’avant-pied. En général, plus le talon est haut, plus la tension est grande. De plus, quand les orteils sont poussés vers le haut pour s’aligner sur le sol, le coussinet naturel de l’avant-pied se déplace en exerçant une tension encore plus marquée sur les os métatarsiens. La douleur qui en résulte se nomme métatarsalgie.

  • Des fractures de fatigue peuvent se produire au niveau des os métatarsiens qui sont soumis à une pression indue.

  • Douleur aux talons : La douleur aux talons, généralement associée au port à long terme de chaussures à talons hauts, peut être attribuable au raccourcissement des muscles du mollet qui se produit lors du port de talons hauts. Chez une personne qui porte souvent ce type de chaussures, le muscle du mollet peut devenir tendu. Une fois les talons hauts retirés, le muscle du mollet peut se détendre et causer, par le fait même, un étirement douloureux au talon.

  • Déformations des ongles d’orteils : Le port de talons hauts cause un déplacement du poids du corps vers le devant du pied, ce qui a pour effet de pousser les orteils à l’avant de la chaussure. Les orteils et les ongles d’orteils sont donc mis à rude épreuve, d’autant plus que les talons hauts ont souvent un bout pointu ou étroit. Le frottement contre la paroi de la chaussure peut causer des blessures aux ongles d’orteils et, ultimement, des déformations.

  • Fractures et foulures : Comme le port de talons hauts entraîne un déplacement du poids du corps vers l’avant, la personne qui les porte peut avoir tendance à se pencher vers l’arrière pour rétablir l’équilibre. Les muscles des jambes sont alors largement mis à contribution. Or, plus la partie inférieure des jambes est sollicitée pour rétablir l’équilibre du corps, plus les risques de blessures liées à la perte d’équilibre augmentent; les foulures et les fractures, par exemple. Les foulures sont des blessures souvent persistantes qui peuvent être difficiles à guérir complètement. Et si la blessure est grave, elle peut causer une fracture à la cheville ou au pied.

  • Oignons et orteils en marteau : Ces affections, qui se caractérisent par des orteils tordus, peuvent être passablement douloureuses. Elles sont souvent associées au port de chaussures à bout fermé; de talons hauts, en particulier.

  • Douleur aux genoux et au bas du dos : Une personne qui porte des talons hauts a les orteils orientés vers le bas. Cette posture, qui a une incidence sur l’alignement du reste du corps, peut entraîner de la douleur au bas du dos. Qui plus est, cette douleur aura tendance à s’exacerber du fait que la personne aura souvent tendance à arquer le dos pour maintenir son équilibre. Des talons très élevés peuvent quant à eux causer de la douleur aux genoux.

Vue de derrière d’une femme portant des jeans et des bottes, debout les jambes croisées