Color-bar Image

Fasciite plantaire

Traiter et prévenir la fasciite plantaire

Vidéo : Fasciite plantaire

Pour limiter la douleur provoquée par la fasciite plantaire :

  • Porter des chaussures offrant un bon soutien :

    Choisissez des chaussures qui amortissent les chocs, offrent un bon soutien de la voûte plantaire et ont de petits talons. Des chaussures de sport usées ne procureront plus un amortissement et un soutien adéquat; veillez à les remplacer au besoin.

  • Éviter de marcher les pieds nus :

    Cela risque de solliciter davantage votre fascia plantaire

  • Diminuer l’impact aux pieds :

    En maintenant un poids santé et en pratiquant des activités sportives à faible impact (natation ou vélo), votre fascia plantaire sera moins sollicité. Les coussinets pour talon permettent aussi d’amortir les chocs.

  • Appliquer de la glace :

    Mettez de la glace sur vos talons pendant 15 à 20 minutes, 3 à 4 fois par jour, ou après une activité. Cela permettra de réduire la douleur et l’inflammation.

  • Faire des étirements de la voûte plantaire :

    Faites des étirements des mollets au moyen d’une serviette. Passez une serviette autour des avant-pieds et tirez-la doucement vers vous en maintenant la tension pendant quelques secondes. Faites cet étirement plusieurs fois par jour, surtout le matin au réveil. Étirer le tendon d’Achille situé à l’arrière du talon est particulièrement important avant de pratiquer un sport, mais aussi chez les personnes qui ne pratiquent pas de sport.

  • Exercices d’étirement pour la fasciite plantaire :

    • Fente au mur :

      Faites une fente avant, une jambe pliée et les orteils dirigés vers l’avant. L’autre jambe est en extension vers l’arrière, le pied fermement appuyé sur le sol. Vos pieds et vos hanches doivent être alignés. Placez vos mains sur le mur devant vous et penchez-vous vers l’avant. Vous devriez sentir un étirement dans la voûte plantaire et le talon d’Achille en vous penchant vers l’avant. Maintenez la position pendant 10 secondes, puis arrêtez l’étirement. Répétez 20 fois pour chaque talon endolori.

  • Prendre des analgésiques en vente libre, au besoin.

  • Votre médecin pourrait aussi vous recommander une physiothérapie, des coussinets, des bandages, des attelles de nuit, un plâtre de marche amovible ou des orthèses, selon votre situation.